Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Cousino, Glaciero e Trouillas cènt-dès an après

Cuisines, Glacière et Trouillas cent-dix ans après
Cuisines, Glacière and Trouillas hundred and ten years after

1035760460.jpg 294799588.jpg
Lien permanent 15 commentaires

Commentaires

  • merveilleusement propre et complet... on pourrait jouer avec

  • Trop propre, trop net en effet... mais peut-être faut-il s'habituer à voir un Palais plus "neuf" que ce que nous l'avons connu !

    En tout cas, cela fait tout de même bien des créneaux, mâchicoulis et autres consoles "reconstitués" - dont notamment ceux qui viennent buter contre la tourelle basse, qui présentent une très bizarre superposition !

    Et pour finir, le quizz qui tue : d'où vient le portail baroque (visiblement remonté) plaqué contre la muraille, et dont on n'aperçoit qu'un peu sur ton cliché, en arrière de la sanisette de chantier rouge ?

  • Le cliché moderne de ta première série (celui où la base du griffon de Clement VI est au premier plan) montre les mâchicoulis en cause avant remaniement.

    Il y a déjà ce double étage d'encorbellements, mais pas de petits arcs, alors que ces derniers ont été placés sur la partie "restituée", façon crénelage des remparts.

    Question toute bête : ces pseudo-mâchicoulis ne sont-ils pas une erreur ? La façon dont la première série de corbeaux porte son muret peut laisser penser que nous ne sommes pas en présence de dispositions défensives (à l'intérieur !), mais plutôt face aux vestiges d'une galerie de circulation portée au sommet de la muraille, qui n'est pas très épaisse....

    Et pour le quizz, on va laisser mitonner encore un peu...

  • En ce qui concerne le quizz, j'aurais bien vu le portail d'entrée du ravelin de la porte St-Michel, mais cela ne colle pas avec les dessins de Pierre Mignard. Le portail d'un autre ravelin ?

  • Pas un portail de ravelin, pas de lien avec les remparts... c'est celui d'une chapelle disparue de l'intra-muros.....

  • Chapelle des Pénitents Blancs ?.. Elle n'a pas complètement disparu... Chapelle du Roi René ?.. Elle n'a pas complètement disparu... Chapelle Ste-Praxède ?.. Elle n'a pas complètement disparu... Chapelle St-Bénezet ?.. Elle n'a pas complètement disparu... Chapelle primitive du couvent du Sacré-Cœur ?.. Chapelle des Capucins ?.. Chapelle des Récollets ?.. Chapelle des Minimes ?..

  • Merci Frédéric d'avoir retrouvé cet article de Fardoise. on y voit mieux ce portail.
    Mais effectivement, rien concernant l'Aumône générale...

  • Eh oui c'est le portail de la chapelle de l'Aumône Générale... peut-être est-ce ici même que l'on en a déjà parlé !

    La chapelle s'élevait entre l'aile principale de l'Aumône et la rue des Lices, séparant la cour actuellement unique en deux - cour des hommes au couchant, cour des femmes au levant.

    La disparition du bâtiment médian fait de nos jours ressortir la légère différence entre les deux moitiés de la façade, dont les arcatures n'ont pas tout à fait les mêmes dimensions d'un côté à l'autre..

    En résumé : bravo Frédéric !

  • Michel, tu es loin d'avoir épuisé la liste des chapelles disparues...

    Chapelles des Pénitents bleus, rouges, noirs florentins....

    Chapelle des Picpus, chapelle des Arcs de la place Pie, chapelle des Doctrinaires, des Augustins déchaux, des Carmes déchaux (1er établissement, rue des Teinturiers....)

    Chapelle des dominicaines du Tiers-ordre de St François, des religieuses de la Miséricorde, de la Visitation Saint-Georges (sans compter celle de la Visitation de la rue d'Annanelle...), des religieuses de la Victoire...

    Et il en manque sans doute encore beaucoup !

    Sans parler du fait que l'église des Minimes est toujours à peu près debout et qu'il reste des Récollets une chapelle vôutée de liernes et tiercerons....

  • Ah ! j'avais supprimé mon commentaire listant quelques chapelles, le trouvant inutile, du coup je l'ai remis !
    L'église des Minimes ce doit être la chapelle dite "du Miracle" rue Velouterie.
    Les Récollets, je ne vois pas.

  • Récollets = actuel Carmel rue de l'Observance. La chapelle est XIXème et les vestiges gothiques sont isolés (i.e. ni intégrés ni même liés à la construction moderne)..

    Il y en a un dessin tiré de l'Album du Marquis de Laincel publié par Gagnière et Granier dans "Images du vieil Avignon", hélas, pas de chance, ce ne sont pas les Récollets mais les Jésuites qui y sont représentés. L'album comprend néanmoins une vue exacte de l'église des Récollets, qui était un très bel édifice gothique tardif selon les apparences (dessin publié dans "Avignon ville d'Art" si je me souviens bien...).

Écrire un commentaire

Optionnel