Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ount'es la mirautarié ?

Où est la miroiterie ?
Where is the glaziery ?

2652711365.jpg

Commentaires

  • je viendrai voir
    (jolis les mélanges de ton, l'âge fait bien les choses)

  • Ah zut ! j'avais oublié de rafraîchir la page.
    Intra-muros, alors là, je ne vois pas.
    Sans doute un endroit non visible dans Maps !...

  • Si, Tilia, c'est visible. Mais effectivement la gogolcar n'est pas entrée dans la voie.
    On aperçoit donc cette porte à quelques mètres de distance et un peu de profil.
    Indice : la voie est une impasse.

  • Peut-être sauriez-vous, Anonyme, pourquoi sur un de mes plans récents d'Avignon, cette impasse est nommé "rue A. Mouzin" ?

  • Impasse Trial? Je connais la rue Trial, jamais eu la curiosité d'aller voir dans cette impasse, bravo!

  • On peut penser et dire ce qu'on veut de Google, je trouve que les photos tous azimuts de Street View (ainsi que les vues satellite de Maps) sont utiles à plus d'un titre. Cela permet de se rendre compte de visu de l'évolution dans le temps des bâtiments et monuments (historiques ou non) de l'urbanisation et de la rotation des commerces et entreprises en ville. Une aide appréciable pour qui souhaite conserver des traces de l'histoire locale.

    La vue de l'impasse Trial est un bon exemple de ce dont je parle :
    https://goo.gl/maps/sQY3V66vhiL2
    En cliquant sur l’icône représentant deux aiguilles d'horloge (placée à côté de "Street View", dans l'encart en haut à gauche de l'écran, là où figure l'adresse du lieu) en faisant défiler les vues de 2009 à 2016 on peut voir l'évolution de cette porte coulissante dans le temps.

  • Ah voilà une chose intéressante que je ne connaissais pas, Tilia !
    Google garde tout et le montre ! C'est pas comme certains... :D)

  • Ne t'inquiètes pas Michel ! Ils n'ont que quelques années récentes en stock, tu reste le seul et unique pour les "cent ans après".... voire cent-cinquante....

  • Merci de tes encouragements, Alain !
    J'espère que dans 100 ans Google aura toujours ses photos disponibles, parce qu'alors je serai à la retraite.

  • Sans parler de leur vice rhédibitoire : avec cette escouade d'ingénieurs du MIT et autres polytechniciens, on sait toujours où on est, et il n'y a pas de "ounte sian ? " !!!!!

  • Non malheureusement ! Rue ? A Mouzin
    A . D. Ne sait pas tout !

Écrire un commentaire

Optionnel