Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mai que cènt an après plaço Sant-Deidié

Plus que cent ans après place St-Didier
More than hundred years after St. Didier square

1364478137.jpg 1165882489.jpg
Lien permanent 11 commentaires

Commentaires

  • un arbre en plus, un monument et une petite construction adventice en moins
    et des arbres qui ont poussé, sont morts, sont remplacé par un bébé arbre

  • un vieux souvenir concernant cette place:
    il y avait un marchand de bonbons, dont le propriétaire faisait également le prestidigitateur, et il me semble aussi le ventriloque et animait les arbres de Noël et autres manifestations familiales.

  • Suis passé l'autre jour, malgré le micocoulier qui a bien profité d'un cliché à l'autre, l'ensemble est devenu férocement minéral, style le Jardin (de l'absence) des plantes, et ce ne sont pas les ridicules petits drapeaux qui font de l'ombre...

    Bon à part ça, depuis la première photo l'église St Didier a perdu l'extension de sa sacristie, et la petite construction en haut du bas-côté... logement du carilloneur ???

  • Je n'arrive pas à lire ce qui est écrit sur la voiture à chevaux. A gauche Pochy dont on connaîtra la boutique en face Les Dames de France. Le monument à Aubanel, "fondu" en 1943. La cabane du marchand de châtaignes avec un petit attroupement. Sa réserve de bois et marrons était dans la construction sur laquelle il s'appuyait, adossée à l'est de l'église. Il y avait une bascule (pour le bois de chauffage), déjà disparue ?
    L'abattage des pins a été une bonne chose, mais les ombrages nouveaux font se faire attendre...Exit le ridicule canapé rouge posé lors de l'inauguration...

  • La boutique Dongier était là où l'on a connu la salle de remise en forme, presque en face l'entrée de l'église. A l'époque de la photo c'était Pochy (qui occupait tout l'immeuble côté place et côté 3 Faucons). L'orchestre: je pense à une confusion avec Les Dongel's (?). Le Dongel's était aussi un bar-concert, haut lieu de la musique, du jazz, de la variété avignonnaise. Mais on était là place de l'Horloge, là où il y a maintenant le Venaissin. A deux pas de la boutique des parents de Patricia. Isn'it ?

  • La ville a proposé à toutes les copropriétés de la rue la plantation d'arbres devant les façades, la loie oblige à avoir cette autorisation. Aucune réponse à ce jour. J'espère que ce n'est pas les mêmes qui se plaignent du côté "minéral " de cette réalisation.

Écrire un commentaire

Optionnel