Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Cent-e-dès an après plaço dóu Càmbi

Cent-dix ans après place du Change
One hundred and ten years after Change square

2425166563.jpg 1921119305.jpg
Lien permanent 15 commentaires

Commentaires

  • peu être à tort, j'ai l'impression que c'était rudement plus vivant alors (en fait ce sont les mots écrits qui me donnent cette illusion)
    le café a eu les gros yeux et a avalé le tabac voisin

  • GRANDS ............. ENDULES = GRANDS CHOIX DE PENDULES ?...

    Pourtant, si ce sont bien "CHOIX DE P" les lettres manquantes, il ne devrait pas y avoir de "S" à grand...

  • C'est GRANDS MAGASINS DE PENDULES qui est écrit. L'horloger était André Ducommun, décédé en 1905, père de l'électricité avignonnaise. Mais l'éclairage public est encore au gaz et le lampadaire que l'on voit est équipé du nouveau bec Auer.
    C'est jour de marché aux plantes et fleurs avec des étals au sol devant Ducommun et devant le chausseur Frétière.

  • Bien évidemment la première a beaucoup de charme, malgré les écrits dessus,
    mais maintenant ce n'est pas mal non plus, gentille petite placette.
    En fait on ne perd pas au change.

  • "Magasins" me semblait un mot un peu trop long pour l'espace disponible...

    Et pourquoi donc un pluriel à "magasins" ?

    Là, il n'y en a qu'un !

  • @ Lou Ravi
    L'explication du pluriel à "Magasins" viendrait-elle du fait qu'il y avait deux horlogers face-à-face sur cette place ?
    d'un côté Ducommun et de l'autre Cassan, comme on peut le voir dans l'article indiqué par Michel

  • on voit l'amorce de ce qui semble un "M" (à gauche du timbre en zoomant)
    cela pourrait être "MODELES" mais mot pratiquement aussi long que MAGASINS

  • Merci, Guima.
    Sans vouloir en faire une pendules je trouve tout de même bizarre d'avoir mis "magasins" au pluriel.

    Ducommun et Cassan avaient-ils des intérêts en commun ?
    ne se faisaient-ils pas concurrence ?

  • L'inscription ne devait se rapporter qu'au "magasin Ducommun". Le pluriel peut s'expliquer par une de ces emphases publicitaires à la mode. Mais on remarquera toutefois que le nom de Ducommun, collé à gauche, laisse de la place à droite, sous la bâche. On peut donc imaginer que l'on avait à faire à deux horlogers associés, Ducommun et X. Et pourquoi pas, effectivement, Ducommun et Cassan ? Car le cliché montré en lien est postérieur d'une dizaine d'année à celui-ci. J'ai dit que Ducommun était décédé en 1905. On peut émettre l'hypothèse qu'après sa mort Cassan se serait réinstallé seul, en face...

  • sur le cliché que j'ai mis en lien on y retrouve les mêmes personnages que sur celui du forum, c'est la même vue et donc la même CPA
    celle du forum est oblitérée du 10/8/06 et celle du lien du 17/8/06

Écrire un commentaire

Optionnel