Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lou Prouvenço 1 cinquanto an après

Le Provence 1 cinquante ans après
Provence 1 fifty years after

3407973814.jpg 2099216942.jpg
Lien permanent 23 commentaires

Commentaires

  • Oui, des paraboles aux balcons et une mosquée pas très loin derrière…J’ai eu fréquenté à midi le bar-restaurant du rez-de-chaussée où se pressaient normaliens, ouvriers des chantiers voisins, automobilistes de passage…Tout n’est plus que désolation aujourd’hui. Le poteau en béton a traversé les époques…

  • Très triste entrée de notre ville....
    J'avais des amis qui habitaient un petit immeuble à cet endroit au début quartier sympa au grand air mais aujourd'hui la galère.

  • Oui très triste entrée, et dire que c'est la première vue de la ville quand on arrive des BdR. Avignon mérite une autre image.

  • Ah les plaies béantes des entrées de ville Comme si chez nous on salopait le palier!

  • Bonjour,

    A la place du supermarché que l'on distingue, il y avait la menuiserie CARTOUX André
    et l'atelier de charpentage de son neveu Auguste. (et beau-fils, étant remarié avec sa belle-sœur).

  • Mon oncle y habitait, c'était un très joli immeuble. De l'autre côté, on avait une jolie vue sur des villas avec des jardins...
    Mais ça, c'était avant...

  • Les jardins sont souvent volés ou vandalisés. Effectivement seule l’arrivée côté gardois est accueillante. Ne pas oublier la route de Lyon très dégradée depuis Le Pontet. La route de Morières est très mal barrée aussi. Les avignonnais qui ont les moyens sont partis s’installer dans les communes aux alentours. Les autres, les personnes âgées surtout, souffrent en silence et se murent au propre comme au figuré. On comprend que Châto, Rognonas, Barbentane n’aient pas envie de rejoindre le Grand Avignon….

  • coté route de TARASCON, passé la rocade nous sommes en pleine zone de non droit, en cas d'accident, c'est l'émeute!

  • le parking du supermarché est lui aussi celui des dealers de tous poils à la vue de tout le monde!!

  • Je regrette que le photographe d'autrefois ait coupé la pub qui existait apparemment déjà à l'époque au même endroit. Elle aurait été intéressante à comparer avec celle de Carrefour...

  • "Oui, des paraboles aux balcons et une mosquée pas très loin derrière…" Pauvre naze.

  • @k
    tu ne doit pas être du coin, car ici ce sont des églises et des cathédrales!!!
    naze toi même impoli

  • J’entendais simplement dire que les paraboles sont là pour capter les chaînes des pays arabes (si je ne me trompe) ce qui colle avec la présence d’une communauté musulmane de plus en plus nombreuse dans ce quartier: il y a effectivement une mosquée récente avenue Joseph d’Arbaud, tout près de là. Quand à l’église la plus proche elle est assez loin me semble-t-il puisqu’il faut aller à Saint Ruf. Je n’ai rien inventé et je ne comprends donc pas ce qualificatif de «naze». Désolé.

  • tu nous traites de naze et tu voudrais des excuses!!!
    c'est toi le naze!!

    bon vent que le diable te patafiole comme disait ma gran

  • Hé K! (toi tu est un cas à toi tout seul)
    On s' en est aperçu de ta mosquée et de tous les inconvénients qui vont avec!!
    inutile de le faire remarquer!!

Écrire un commentaire

Optionnel