Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Cènt an après l'intrado dóu pont

Cent ans après l'entrée du pont
A hundred years after the bridge entrance

739626341.jpg
Photo Charles Bartesago

4136713886.jpg

Commentaires

  • Les ailerons à volutes du clocheton, dont parle Brigetoun, ont une allure typiquement baroque, voir "jésuite" !

  • Le clocheton: celui d'une chapelle du début XVIIIème. Aménagée ici alors que le pont menaçait ruine et que l'on craignait de se rendre à la chapelle St Nicolas. Détruite elle a été heureusement restituée.
    Michel: je ne mets pas en doute le talent de J-C L. Mais son Zoulou (c'est le nom de sa sculpture) avait meilleure place ailleurs qu'ici au pied du pont. Je l'aurais bien vu place Pie, place dont la nudité plate mériterait autre chose que les beuveries organisées par les bistroquets.

  • Non faux, donc, mais restauré. Ceci dit, le mur de façade est le même.

    Autant le Zoulou ne me déplaît pas en cet endroit, autant je pense qu'il faudrait pour la place Pie une sculpture d'une monumentalité que je ne trouve pas chez Lorenzo.

  • Si cela restitue, au moins en partie, l'aspect originel...

    De quel Zoulou parlez-vous donc ? Je n'en vois aucun qui se pointe.

  • "Le Zoulou" est le nom d'une sculpture métallique du sculpteur Jean-Claude Lorenzo qui se représente un personnage assis. Il est placé dans le gazon devant le rempart, à côté du pont. On peut le voir sur la photo d'hier.

  • Les créneaux du castelet n'était pas très esthétiques, mais il aurait été plus authentique de tous les rétablir plutôt que de les supprimer...

    À mon humble avis, le Zoulou bronzerait mieux sur l'immense pelouse en aval du pont...

  • Oui, mais moi ce que j'aime bien, c'est que le Zoulou marque le lieu et la mémoire de l'ancienne entrée du pont et symbolise le gardien.

Écrire un commentaire

Optionnel