Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Li dous aigo dóu pont

Les deux eaux du pont
The two waters of the bridge

2169378110.jpg

Lien permanent 10 commentaires

Commentaires

  • Explication par l'image d'une question que je ne m'étais jamais posée, mais qui demande des précisions quant aux deux cours d'eau...

  • Bel endroit mais tout petit endroit aussi: tout autour ce n’est plus que béton, routes, rocade, ronds-points, giratoires et ponts…Mes parents avaient un jardin tout près du canal de Vaucluse. Gamin je me demandais ce que pouvaient bien signifier les affichettes, fixées sur les platanes, annonçant le chômage du canal (celui de l’Hôpital)…Surtout à une époque où le travail ne manquait pas !

  • Titre sybillin...
    Si je me réfère au blog de Webiane,en date du 7 février 2011, je comprends qu'il y a les eaux du Canal ou Durançole et les eaux de la Sorgue. Se rejoignent-elles en cet endroit ? D'où la dénomination de ce quartier (Est ?) de la ville...

  • Moi non plus je ne m'étais jamais posé la question des "deux eaux".
    C'est donc ainsi qu'elles se rejoignent ?

    Vrai comme dit Lou Ravi que ce quartier n'est plus que "béton, routes, rocade, ronds-points, giratoires et ponts" ou en tout cas c'est la perception que j'en ai.

    Amusant ce que dit lou ravi au sujet du "chômage". J'ai découvert ce terme il y a longtemps en navigant sur les canaux.

  • Le "canal de Vaucluse" et le "canal de l'Hôpital" passent tous les deux par ce quartier, d'où son nom.
    À partir de là, ils s'éloignent l'un de l'autre, le canal de l'Hôpital continuant tout droit vers le moulin de la Folie (le long de l'avenue du même nom) pour passer les remparts par les vannes proches de Ste-Marthe, et le canal de Vaucluse obliquant vers le sud pour traverser le quartier St-Jean et aboutir dans la rue des Teinturiers.
    Mais le comblement du canal de l'Hôpital le long de l'avenue de la folie pourrait laisser à penser qu'effectivement son cours rejoint maintenant celui du canal de Vaucluse au niveau du Pont-des-Deux-Eaux. Ce dont je ne suis pas sûr du tout.

  • Pour le Chômage, Dans le temps il était obligatoire de curer les cours d'eaux devant chez soi et donc on stoppait l'eau au barrage pour mettre à sec : nettoyage, ramassage des débris et ramassage des écrevisses, à profusion...
    Maintenant même si cette loi est toujours en vigueur ? On constate des débordements des cours d'eaux !

Écrire un commentaire

Optionnel