Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Cènt an après la sorgo porto sant-Doumenge 3

Cent ans après la sorgue porte St-Dominique 3
A hundred years after at St. Dominic door 3

2847133323.jpg

1803635189.jpg

130124998.jpg

Commentaires

  • Sérieux problème chez moi pour accéder au site des Archives municipales, je peste et je rage !
    Sinon, j'ai trouvé par hasard ce document :
    http://geocarrefour.revues.org/image.php?source=docannexe/image/575/img-2.png&titlepos=up
    dans le cadre de cet article :
    http://geocarrefour.revues.org/575

    Sur ce plan de l'inondation de 1856, on voit, en plus de la brèche St Dominique, une autre à l'extrémité nord de la rive du Rhône, baptisée "Brèche du conduit Perrot"....

  • Ah oui, ça dépote... Les ravages du passage obligé des bagnoles... Ou e bucolisme cède à la ligne droite, ou la Sorgue s'aplatit sous le béton.

  • Le fleuve sauvage est bien devenu une sorte de grand canal discipliné. Seules les inondations lui donnent encore un peu de force et de superbe ! Nous ne reconnaissons plus, depuis longtemps, les bords du Rhône de notre enfance où les gardons partaient en éclairs vifs mais revenaient en bandes drues et miroitantes. La construction au deuxième plan paraît garnie de carrelets, fixés verticalement, qui sèchent ou qui sont en cours de réparation. Peut-être est-ce un ponton sur une sorte de bras d'eau qui s'avance ?

    Les ouvrages du regretté Bruno Eyrier et de l'ami Jean-Pierre Belmon, vilainement exilé à FR3 parlent avec émotion de notre fleuve.

    Les remparts on tellement été modifiés que l'on a du mal à les imaginer tels qu'ils étaient à l'origine. Il y avait 12 portes, 5 furent fermées. L'imposant système défensif avec ravelins, et châtelets tel celui de Saint-Lazare a disparu...

  • Tilia, ton lien montre bien la raison d'être de la digue...
    On en retrouve une autre (ou ce qu'il en reste) au niveau de St-Lazare (brèche du Conduit Perrot).
    Quant à la "La maison d'avant-hier avant, ou au début..." je n'ai pas compris la question !

    Oui, Chri, oui Lou, c'est beaucoup moins séduisant !

  • C'est une tendance ce domptage... Voir ce qu'ils ont fait de centre du vieux village de Lagnes... Un parking de super marché... Ah pour être propre, c'est propre... Une misère!

  • Combien de rivières ont-elles eu le tort de venir se jeter dans les villes !
    Transformées en égouts, canalisées, mises sous terre, anéanties...

  • Je voulais dire que sur cette carte ancienne on ne voit pas la maison qui se trouve au bord de la Sorgue sur le billet précédent.
    Je pensais voir quelque chose en construction au second plan mais Lou Ravi, qui a de meilleur yeux que moi, y voit autre chose :
    "La construction au deuxième plan paraît garnie de carrelets, fixés verticalement, qui sèchent ou qui sont en cours de réparation. ".....

  • Tu ne peux pas la voir. Ici nous sommes au bord du Rhône. Sur la carte précédente, nous sommes à peu près à mi-chemin entre le rempart St-Dominique et le Rhône, comme montré par ma photo. Je voulais adjoindre à ces 3 publications un morceau de carte ancienne montrant le cours de cette sorgue et faire figurer dessus la situation des photos, mais je n'ai pas encore trouvé d'image exploitable. Il y a bien le plan des sorgues de 1926 :
    http://avignon.midiblogs.com/images/Plan_irrigation_1926.jpg
    mais la résolution est résolument trop faible... je l'utiliserai en dernier recours.

Écrire un commentaire

Optionnel