Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Li rebróundaire

Les élagueurs
The pruners

761750169.jpg

Lien permanent 15 commentaires

Commentaires

  • Ces zigotos là, je n'aime pas beaucoup les voir près de chez moi.
    D'abord parce que leurs machines me scient les oreilles.
    Et aussi, parce que la plupart du temps, ils interviennent au printemps,
    alors que les jeunes rameaux sont déjà couverts de feuilles
    et que les oiseaux ont faits leurs nid,
    ils viennent tout flanquer par terre, un vrai massacre !
    Jamais compris pourquoi ils ne font pas ça durant l'automne...

    Comme il ne semble pas y avoir encore de feuilles,
    ni de nids, sur cette photo, ce n'est pas traumatisant.
    Je n'ai pas peur pour eux, ils sont attachés et en plus ils ont l'habitude.

  • Michel j'aimerais que tu ne retourneras pas a mon journal pour laisser un commentaire.J'ai trouvé ton dernier commentaire insultant. merci.

  • Mon dernier commentaire disait très exactement que j'avais beaucoup apprécié ton commentaire sur avignon-in-photos.
    Et ce n'était pas du second degré.
    Il faudra m'expliquer !

  • j'ai expliqué tout via un email a Nathalie Et tu sais Michel mais j'ai discuté les autres choses..C'est privé Michel. Et il faut que je te dise que je ne comprends pas en ce monde de communication électronique pourquoi tu ne laisse pas un email! On ne peut pas dire rien en privé au journaliste. Je trouve cela bizarre.
    Mais peut etre c'est moi mais je ne vois pas un email.

  • Non, je ne publie pas d'email.
    Il y a déjà trop de messages publicitaires indésirables...
    Alors, je vais te le communiquer à toi dans un message sur ton blog.

  • "lireaujardin" écrit : « je suis souvent surprise par les photos des blogs avignonnais... »
    Il s'agit donc d'une victoire des blogs avignonnais, non ?

  • ah ! c'était pour ça le "on a gagné" ?
    je n'avais pas compris non plus :-)
    (et j'avoue avoir pensé à un match Arles-Avignon mais je ne voyais pas trop le rapport)

  • Ils étaient où, tes élagueurs ? J'aimerais bien qu'ils passent place Pignotte, les platanes commencent à cogner sur mon toit, il serait temps de tout couper comme il y a deux ans et comme dit Tilia, j'aimerais bien qu'ils n'attendent pas le printemps !!!

Écrire un commentaire

Optionnel