Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Cènt an après 42 carriero Carnot

Cent ans après 42 rue Carnot
A hundred years after at Carnot st. 42

450476881.jpg614925983.jpg

Lien permanent 10 commentaires

Commentaires

  • Frappée d'alignement
    il y a 114 ans,
    devant la chapellerie
    tout le monde sourit !

    Photo d'avant travaux programmée,
    ou annoncée à cor et à cri,
    pour tout ce monde rassembler...

    Encore une fois, bravo pour le cadrage au quart de poil !

  • Oui, manifestement, la façade sur la rue Carnot avait été occultée par l'adjonction de ces bâtiments qui furent par la suite supprimés pour alignement.
    Et la deuxième colonne de fenêtres (murées dont on voit une partie dépasser sur la photo vers 1890) a été déplacée vers la droite. On les voit bien rapprochées de la troisième colonne de fenêtres sur la photo contemporaine.

  • Les temps ont bien changé!
    Ici, on se rassemble, on pose, on veut y être, on y est
    à l'annonce du photographe
    Et là, on lui tourne le dos...

  • On voit ça sur nombre de cartes postales anciennes.
    Le photographe qui s'installait avec son matériel ne passait pas inaperçu !
    La prise de vue était un événement...
    Et puis... Caudy fait sa pub !

  • Au dix-neuvième siècle, beaucoup de gens portaient le chapeau.
    Combien de chapeliers y avait-il intra-muros ?

    Mouret, Joseph Gaudy, Batalier (voir billet "Place de l'Horloge vers 1830"), Remacle Fils (en 1862 au 35 rue des Fourbisseurs), Albert (en 1868 au 21 rue Saunerie), deux autres non précisés dans la rue des Teinturiers (d'après Lou Ravi sur "Vuetanto an après 31 carriero di Tenchurié")
    et combien d'autres ignorés ?...

  • Oui ! Combien ?
    Mais quelle références !

    Qui es-tu donc Chapelier Fou ? As-tu rencontré Alice ?

    J'ai une petite idée... !

  • Belle photo d'un voyage de l'esprit Michel.

    Merci pour les bonbons Yvelinoise.
    Mois, j'adore les chapeaux fou pour rester saine. ha ha.

    belle journée enchanté de Alice etc.

  • Très troublée par ce décrochement qui n'existe plus. Ce n'est pas une mince affaire, ce ré-alignement !


    Chapelier fou - quelle belle enquête !

Écrire un commentaire

Optionnel