Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La Glaciero o tourre di Latrino

La Glacière ou tour des Latrines
À gauche la cheminée de la tour des Cuisines.
À droite la tour Trouillas.
La Glacière or Latrines tower
On the left the chimney of the Kitchens tower.
On the right the Trouillas tower.

226130935.jpg

Lien permanent 15 commentaires

Commentaires

  • Magnifique prise de vue ! Je ne me lasserai jamais de ce palais somptueux ! J'adore les branches au premier plan et le ciel bleu de Provence (à chanter sur l'air des vamps !).

  • une glacière qui a même couverture ou presque que certaines cuisines - beau jeu de géométries

  • Une maison tout confort!

    Ah! cette lumière sur les murs! Plus franche, plus musicale que celle, plus douce, des bords de Loire. encore une belle prise, Michel!

  • "De tous les aménagements de ces grande cuisines, il n'y a guère que le fameux tuyau pyramidal qui soit bien conservé, et qui donne un note très pittoresque sur la façade orientale du Palais. Son couronnement s'élève à 40 mètres au-dessus de la cour de service."

    extrait du chapitre "Grandes Cuisines et Dépendances" - à lire en recherchant la page 175 dans "Le Palais des papes d'Avignon" (rédigé par Félix Digonnet, administrateur du Musée Calvet, édité en 1907 par Fr. Seguin à Avignon) en suivant ce lien :
    http://www.archive.org/stream/lepalaisdespape00digogoog#page/n8/mode/1up

  • La cheminée des cuisines de l'Abbaye de Fontevraud servait de fumoir pour le saumon.

    Gageons que dans celle du palais des papes c'était plutôt l'anguille, ou bien l'alose, que l'on fumait...

    Michel, Lou Ravi, à votre avis ?

  • Oui Fardoise.
    Si l'on en croit les gravures anciennes, le massacre aurait eu lieu dehors, sans doute au pied de la (des) tour(s).

  • Latrines et cuisines, le tout c'est de ne pas se tromper.


    Le massacre de la glacière ? Je manque de culture locale, je ne sais pas de quoi il s'agit.

  • Les massacres de la Glacière (1791) sont emblématiques de la lutte entre les partisans du rattachement des états pontificaux à la France et les adversaires de ce rattachement.
    (Se trouve facilement sur le net.)

  • Ils furent "salés" à la chaux vive les pôvres...De la glacière il ne reste rien je suppose (elles étaient sous terre avec une partie aérienne basse et un toit conique, voir images de la glacière de Piveau). Seule la tour a conservé le nom. Mais, je réalise: la tour c'est la partie non restaurée non ?

  • La Glacière, c'est la tour crénelée centrale, restaurée plus récemment et donc de couleur plus claire.
    La "tour conique" à gauche, c'est la cheminée de la tour des Cuisines.
    La partie haute à droite, c'est la tour Trouillas.

  • Trouillas ! je l'avais oubliée celle-là. Comme la viennoiserie proche dont tu m'as rappelé le nom !

    A mon avis il ne pouvait y avoir deux lieux nommés "glacière". La tour servait peut être de garde-manger mais devait être près de la "vraie" glacière: celle on l'on conservait la glace qui permettait surtout de boire frais en plein été et de préparer glaces et sorbets. Cette glacière était forcément enterrée (sauf une faible partie dépassant, au toit généralement conique), comme toutes les autres. Elle devait être très importante vu le nombre d'invités des papes. Reste à savoir où elle était exactement. Je verrai cela ce soir.

  • Voilà, j'ai trouvé. Cette glacière était juste derrière le mur du verger d'Urbain V (voir par exemple les plans du Palais dans l'ouvrage collectif édité par RMG lors de l'expo sur le Palais lui-même en 2002). Etonnant le fait que cette glacière ne soit pas mieux étudiée si ce n'est citée. Car le rôle et l'exploitation de la glace au cours des siècles sont passionnants. Comme ces trafics de glace des Alpes vers les émirats, par bateaux. Il ne devait arriver que moins de 10 % de la cargaison d'origine !

Écrire un commentaire

Optionnel