Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

1956

813458942.jpgPhoto Jouve - Coll. Michel Bourgue.

Lien permanent 10 commentaires

Commentaires

  • ça beau être beau la neige confirmée encore par ce magnifique paysage (mais on est pas en peine de voir des merveilles en Avignon dont il est impossible de se lasser), mais je ne suis pas mécontente que les jours rallongent, et je souhaite à présent que toute cette neige fonde au SOLEIL, pour laisser toute la place à une verdure chatoyante !
    De 1956 à 2010 il paraitrait qu'il y aurait eu un sérieux réchauffement de la planète dont on ne voit pas trop les conséquences pour l'instant sur notre si belle région et tant mieux.
    Mais quand même, j'ai soif de chaleur et de lumière dense qui sait si bien mettre en évidence toutes les belle couleurs de la vie vécue en Avignon !

  • Ah tu m'as bien eue ! Pendant un quart de seconde j'ai cru que j'avais manqué quelque chose et que les glaçons sur le Rhone m'étaient passés sous le nez sans que je les voie.

    Ouf.

    1956, janvier-février je présume. La grande année. Etait-ce neuf mois avant ta naissance ? Le froid rapproche les couples ? :-)

  • J'étais plus âgée de quelques années et je me souviens très bien de cet hiver là, et surtout cela avait duré, un mois si je ne m'abuse.

  • Boudiou Michel, à 10 mois tu ne devais même pas savoir marcher et tant mieux avec toute cette neige, même si cela avait été le cas tu ne pouvais pas tomber de bien haut !
    J'ai du mal à t'imaginer à 10 mois !
    Est-ce que tu avais envie de jouer avec les appareils photos des grandes personnes, si toutefois elles en avaient ? Peut-être pas à 10 mois, encore que, mais même plus tard ?

    Fardoise : 1 mois ????????????????? Boudiou (oui je sais ça fait deux fois dans le commentaire que je dis "boudiou", mais vous avez vu aussi les vôtres de commentaires, comment rester stoïque ?)
    1 mois !!!! Une catastrophe !!!! Il me semble qu'au bout de 15 jours je me serais mise à pleurer avec toute cette neige et une ville pas prête pour la recevoir ! Genre, si enfant on m'avait dit tu n'as pas école pendant 1 mois à cause de la neige car il n'y a pas de transport, je serais devenue neurasthénique !

  • Ce qui m'intrigue dans cette photo ce sont les 3 petits cercles roses...
    Problème de conservation du tirage ?

    De l'hiver 56 je ne me rappelle pas grand chose (au 1er janvier j'avais 7 ans depuis seulement 6 jours).
    L'eau du verre, contenant quelque brins de persil que ma mère avait coutume de poser sur le rebord de la fenêtre, était gelée ; je revois très bien les brins plantés dans le gros glaçon conique (comique) une fois sorti du verre !
    Il y avait plein de magnifiques étoiles de givre sur les fenêtres de la maison, y compris dans les pièces chauffées, et dans mon jardin tout était blanc.
    Dehors je grelottais dans mon manteau.

  • 56, un fameux cru!
    Ce doit être l'hiver où j'ai glissé sur le verglas, en Solex, en revenant du Lycée! Une jolie ponction dans le genou (pour rien).

  • La Seine n'érait-elle pas prise?
    Je n'étais pas encore parisien, à cette date.
    La Loire, pour ne pas être en reste, charriait des glaçons.

  • il y eut les hivers 1985 & 2002 (moins long -15° le 10/01/02) durant la nuit un souvenir de réveillon russe un froid sibérien sur la place du Palais....

Écrire un commentaire

Optionnel