Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Des nouvelles de l'œuvre commune

Lien permanent 11 commentaires

Commentaires

  • Il y a pas mal d'années déjà qu'existe cette réalisation. Mais avec le projet de réhabilitation de l'ancienne prison, elle risque hélas de ne plus durer encore longtemps.
    Quel sens peut recouvrir cette réalisation ?

    @+hrms

  • Je ne connais pas l'origine de cette initiative effectivement déjà ancienne, mais depuis de nombreuses années, certaines personnes anonymes continuent de "meubler" ces niches.

    C'est pourquoi j'aime la nommer "œuvre commune".

  • Bonsoir Michel,
    je pourrais ajouter mon petit boeuf dans une de ces niches.
    Bonne soirée avec le group de jazz !
    BOEUF

  • Je n'avais pas vu les derniers ajouts qui apportent un peu de couleur. C'est vrai que cette œuvre va sans doute disparaitre.

  • Il y a encore bien des places dans cette ruche, Brigitte, pour peu, que soulevant un opercule, tu y fasses ton nid...

    Pourquoi ne pas protéger cette oeuvre d'art-spontané et naïf, en enchassant cette portion de mur dans la prochaine réalisation, comme un témoin de la prison qui fut ici ?

  • J'espère bien que cet endroit restera, non pas protégé (!) mais accessible !!! pour que l'œuvre continue.

  • Je m'en suis toujours voulu d'être passée devant quelques fois et oublier de ramener un objet insolite pour le déposer, mais je me suis promis aussi de le faire avant que peut-être (pourvu que non) ce mur aux offrandes disparaisse ! La grande question est : est-ce que chaque offrande est accompagnée d'une prière à la manière de chacun, ou est-ce purement de l'art contemporain sur le sujet "travail collectif anonyme et poétique" ? Par ailleurs, chaque fois que je suis passée à cet endroit c'était désert laissant penser que nous sommes toujours seul à avoir l'idée de prendre ce chemin, jusqu'à ce que l'on tourne la tête pour voir ce petit bijou avignonnais et conclure encore une fois que nous sommes tous, de près ou de loin, reliés les uns aux autres ! Sans étiquette religieuse et c'est très heureux, ce lieu en plus d'être insolite et poétique est de toute évidence spirituel ! L'homme manquant sacrément de rituels est bien obligé de s'en créer pour faire circuler les bonnes énergies !

Écrire un commentaire

Optionnel