Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Souto lou martèu

Sous le marteau
Under the hammer
Unterm Hammer

862020299.jpg 1593405654.jpg
3570751419.jpg 2611890913.jpg
3942548612.jpg3298940604.jpg 2760954935.jpg

Ces tableaux seront mis aux enchères à l'hôtel des ventes de Nîmes 21, rue de l'Agau et en ligne le jeudi 27 janvier à 9h et 14h.

Commentaires

  • financièrement aucun - sans quoi : peut être le dernier

  • Le compte n'y est pas ! il en manque un (signé Hugo d'Alési 1849-1906) une vue de la place du palais non dépourvue de charme... Prévue pour une prochaine publication je présume, à moins que ce ne soit un oubli...

  • Le tacot rouge me paraît plus ancien.
    Quant à l'absence l'hôtel Calvet de la Palun, c'est effectivement bien curieux...

  • Et la statue de Crillon me paraît démesurée...

  • Hugo d'Alési a fait une kyrielle d'affiches pour des destinations touristiques de la Belle Epoque.
    Il est mort en 1906, ce qui donne un terminus ante quem pour le modèle de la voiture rouge.
    En tant que publicitaire, pour cette peinture il a peut-être travaillé sans venir à Avignon, en juxtaposant différentes photos, d'où les étrangetés.

  • Oui, hypothèse des plus probables, d'autant qu'il y a un élément absolument incompatible avec une voiture à pétrole : c'est l'absence de la Vierge du clocher de la cathédrale !
    Donc, oui, documentation un peu disparate pour un dessin recomposé.

  • Ce lot 48 a disparu du site de vente. Comment ça marche, une vente aux enchères en ligne ?
    Je trouve un charme certain à la Vue lointaine d'Avignon du lot 135, qui évoque une atmosphère de la Bartelasse qui a dû disparaître avec la canalisation du Rhône des années 60.

  • Frédéric, pour Interenchères, créer d'abord un compte. Quand les ventes sont annoncées s'inscrire si l'on veut enchérir. En cas d'acquisition aller chercher le lot sinon faire intervenir un transporteur, les maisons de vente ne prenant plus en charge les expéditions. Il y aura en sus les frais de la maison de vente + ceux d'Interenchères.

    Moi aussi j'aime bien la vue lointaine.

  • On peut aussi remarquer le tout premier tableau, signé daté Imbert 1893,,d'une qualité d'exécution honnête, et qui présente la particularité de nous montrer la ville sous un angle assez inhabituel - sans nul doute à partir des champs de Montfavet ou du Pontet. Une perspective que l'urbanisation débridée a définitivement compromise...

  • Lot 135, vue lointaine, Imbert 1893... on parle tous de la même chose et nous sommes d'accord quant au charme de cette toile. Mais l'angle de vue n'est pas côté "standard", i.e. Barthelasse / Villeneuve, c'est plutôt l'opposé.

  • Alors là, je n'aurais jamais pensé un jour vous dire que je ne suis pas d'accord avec vous, Alain (s'il y a bien un spécialiste éminent qui fréquente ces lieux, c'est bien vous !), mais je maintiens ma Barthelasse, mais plus au nord que d'habitude, en appelant un témoin à la barre (dont je pense qu'il est assez fier de ce qu'il avait mis dans la boîte) : http://avignon.hautetfort.com/archive/2007/12/20/sur-le-rhone-le-soir.html
    Et en effet, il suffit d'enlever le filtre "tableaux" proposé par le site pour retrouver le n°48... (qui n'est donc pas un tableau ?)

  • Frédéric, I am sauce au riz, comme disent les anglais gastronomes (il parait qu'il en existe...) , mais le post de 2007 ne peut faire l'affaire.

    C'est bien dommage, car il nous rappelle quel poète est Michel... mais il y a sur le fameux lot 135 une vision supplémentaire par rapport à son cliché, c'est celle de Jacquemart au sud du Palais ! Et un minimum de triangulation nous montre qu'une droite passant par le beffroi de l'hôtel de ville et par l'angle de la tour St Laurent ne peut en aucun cas venir tangenter les rives de la Barthelasse ou du Rhône... a fortiori si l'on laisse un "espace" raisonnable entre cette ligne idéale et ledit angle de la tour...

    Il est au demeurant très clair que dans le point de vue pris par Michel en 2007, l'hôtel de ville est complètement occulté par la masse du Palais.

    Voilà donc pourquoi je pense qu'un point de vue nettement plus méridional que les berges du Rhône semble correct, d'où ma proposition des champs de Montfavet ou du Pontet. Vu l'étendue d'eau figurée par Imbert, on peut chercher du côté du lac du Pontet, peut-être encore trop septentrional, ou de celui de St Chamand, peut-être trop au sud... mais les célébrissimes (et défuntes) prairies. de Montfavet avaient sans doute bien plus d'un point d'eau !

  • De rien... et c'est vraiment dommage que tes clichés de l'époque soient en petit format, car cette vue crépusculaire est réellement géniale !

  • On peut envisager la botasse du chemin de Massillargues dont j'ignore le nom... mais n'est-ce pas trop loin, à l'instar du lac du Pontet ?

  • Ah oui ! Pas étonnant... cliché réellement extraordinaire, ta modestie doit-elle en souffrir.

    Merci Tilia pour le lien grand format !

  • @ Frédéric Viallon
    Le lot 48 (en lien ci-dessous) "École française XIXème - "Vue d'Avignon" - H/T SBD J.A. GEREN et datée 1851 - 53.5x72cm - accidents" :
    https://www.interencheres.com/meubles-objets-art/vente-dobjets-dart-tableaux-mobilier-et-bijoux-301187/lot-30489905.html

    ce lot.est une (pâle) copie de la "Vue d'Avignon et du Pont St-Bénezet" d'Isidore Dagnan (1794-1873) conservée au Musée Calvet et publiée ici en 2017 :
    http://avignon.hautetfort.com/archive/2017/03/15/1833-o-1835.html
    .

  • Où je m'aperçois à nouveau que les couleurs de l'image du tableau reproduit en 2017 sont plutôt mauvaises...

  • Tes deux liens, Tilia sont des photos de la toile du musée Calvet et bien sûr je préfère les couleurs de celle de geneawiki bien que la lumière soit très mauvaise.
    Ça me conforte dans l'idée que les couleurs de la reproduction du musée Calvet ne sont pas bonnes.

  • Le dernier, c'est la porte saint-Michel, moi aussi je l'aime bien ;-)

  • Le lot 470 "Paysages D'Avignon" par Edouard Athénosy (1859-1934)
    https://www.interencheres.com/meubles-objets-art/vente-dobjets-dart-tableaux-mobilier-et-bijoux-301187/lot-30490375.html
    n'a pas été retenu pour cette publication, ce qui se comprend aisément vu l'état des peintures de ce lot.
    Un état auquel il ne faut pas se fier, ce peintre (natif de Saumane et qui demeurait à Villeneuve) ayant produit nombre de miniatures et petits formats remarquables et tout-à-fait charmants :
    https://www.edouard-athenosy.com/18-24cm

    Académie du Vaucluse - Conférence du 4 mars 2020, par Guillaume Liffran :
    https://www.edouard-athenosy.com/le-peintre
    .

  • Pardon pour l'erreur de lien vers la vidéo de l'Académie du Vaucluse - Conférence du 4 mars 2020, par Guillaume Liffran,
    cette fois c'est le bon ! :
    https://www.youtube.com/watch?v=_4H2iOvijpg

  • C'est quoi l'Académie du Vaucluse ?

  • Oui Alain, pas "du", "de" :-)

    Breton, Alain. « Les Jésuites bâtisseurs à Avignon. » Mémoires de l’Académie de Vaucluse (1990/91).
    ———. « Tableaux avignonnais à l’épreuve de la Révolution. » Mémoires de l’Académie de Vaucluse (2013/2014).
    in " http://www.academiedevaucluse.fr/blog/2020/12/10/liste-partielle-au-10-decembre-2020-des-articles-contenus-dans-les-memoires-de-lacademie-de-vaucluse-dressee-par-jean-louis-charvet/ "

  • Oui Alain,, je sais.
    Moi aussi j'ai tiqué en lisant "l'Académie du Vaucluse" mais c'est l'intitulé de la vidéo de la conférence sur Édouard Athénosy, postée par Guillaume Liffran son biographe :
    https://www.youtube.com/watch?v=_4H2iOvijpg

    Sylvestre Clap était dans la salle, je pense qu'il a vu la vidéo sur You Tube, mais apparemment il n'a rien dit.

  • On ne va pas reprendre ici le cours de ce débat fleuve "de" ou "du" , mais quoi qu'on en pense, c'est la moindre des choses que d'appeler les choses (et les institutions) par leur nom...

    Ceci étant, je n'étais pas à Avignon ce 4 mars 2020, je le regrette car très clairement cet Athénosy mérite d'être tiré de l'oubli !

Écrire un commentaire

Optionnel