Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Avignoun en 1812

Avignon en 1812
Avignon in 1812

1930439325.png

Planche gravée dans l'ouvrage de Carl Christian Friedrich Mylius : Malerische Fussreise durch das südliche Frankreich und ein en Theilvon Ober-Italien*, Carlsruhe, chez lʹauteur, 1818‐1819.
* Visite à pied pittoresque dans le sud de la France et une partie de la Haute-Italie.
AMA 146Fi136.

Lien permanent 10 commentaires

Commentaires

  • était-ce vraiment ainsi ou y a-t-il une part d'imagination (le palais fait vraiment boite de cubes)

  • Trouvé le bon Mylius ("Christian" Friedrich, pas "Carl") dans un catalogue Douot qui mentionne :


    MYLIUS (Christian Friedrich). Malerische Fussreise durch das südliche Frankreich und ein en Theil von Ober‐Italien. Carlsruhe, chez lʹauteur, 1818‐1819.

    Le pasteur Christian Friedrich Mylius fit, en 1812, un grand voyage à pied qui le conduisit de Bâle à la Méditerranée en empruntant la Saône et le Rhône, puis il visita le Languedoc, la partie centrale des Pyrénées et rentra par Gênes, Turin et Aoste. Le récit de son voyage est lʹun des premiers entièrement illustré par la lithographie et le texte est considéré comme un modèle de voyage littéraire et artistique, mais il nʹa jamais été traduit en français.

    http://catalogue.gazette-drouot.com/pdf/galateau/23082011/galateau-23082011-bd.pdf?id=10707&cp=20
    .

  • La vue du pont est des plus intéressantes, on y voit la pile de la chapelle encore pourvue de ses dispositions de l'arrière bec qui permettaient d'élargir le passage à cet endroit, tout en ménageant une "gardette" juste en face.

    Toutes dispositions très particulières et originales, qui allaient disparaître quelques années plus tard lors des travaux menés par Caristie, qui ont considérablement "simplifié" - et surtout travesti - le côté aval du vénérable ouvrage..

  • Cette gravure du pont est également aux archives municipales, mais non visible.
    Elle est mentionnée : "à restaurer"...

  • chez Michel on apprend toujours quelque chose

Écrire un commentaire

Optionnel