Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Gavitèu

Bouée
Buoy

3838353375.jpg

"O.R.S" : HeHe - Helen Evans et Heiko Hansen. Installation. Création 2019. Ardenome.

Lien permanent 13 commentaires

Commentaires

  • En balade cette bouée, ou ancrée là ?... Réponse :
    https://avignon-arts-contemporains.com/bigtorrent-aires-numeriques/

    Entre la vue élargie, et le zoom sur la Barthelasse, ma préférence balance.
    Avec le ciel bleu Provence sur la première photo et la tenue du joggeur sur la seconde, les deux sont au diapason tricolore :D

    Finalement, c'est l'effort du joggeur et les forts (St André et fort immaculé) qui l'emportent !

  • Merci beaucoup pour ce lien, Tilia. Je n'avais pas encore fait de lien (justement) avec Ardenone au Grenier à Sel, que je visite de temps en temps avec intérêt. L'exposition organisée par Ardenone chaque année au Grenier à Sel est en entrée libre (l'association fonctionne grâce au mécénat). C'est la première fois qu'une exposition est organisée en ce lieu durant le festival. C'est une bonne chose ! (Mais entrée à 5 euros).
    https://www.ardenome.fr/ardenome

  • oh zut ça finit le 17... pas sûre d'avoir temps et force - l'aime bien cette bouée dérivante

  • Concrètement, je me demande ce que peut bien être le "voyage sur l’eau en VR à partir du célèbre tableau d’Arnold Böcklin « L’îles (sic !) des morts »"...

    VR : réalité virtuelle ?
    Pour une meilleure compréhension de l'information, les sigles - notamment quand ils sont issus d'une expression étrangère - sont à éviter. Quelques progrès à faire, donc, pour le site Ardenone.

    Au fait, d'où vient le nom "Ardenome" ? a-t-il une signification ? je n'ai rien trouvé sur son site...

  • Le voyage sur l'eau est un univers virtuel (casque sur les yeux et sur les oreilles) dans lequel on s'immerge (si je puis dire, car on ne coule jamais !) construit à partir d'un tableau d’Arnold Böcklin : "L’île des morts".
    Durée 8 minutes, vision 360°. Je l'ai fait. J'ai aimé.
    Ça commence dans un appartement où le tableau est sur le mur. Peu à peu tout disparaît pour nous laisser sur une mer où l'on rencontre des vestiges anciens avant de se retrouver sur la barque avec le passeur et un fantôme pour atteindre finalement l'île des morts.
    Pourquoi "Ardenome" ? C'est une bonne question, je ne manquerai pas de la poser à la première occasion, bien que je sois sûr de l'avoir déjà posée lors d'une ancienne visite au Grenier à Sel... o.O

  • Il peut être intéressant de rappeler qu'il existe quatre versions de L’Île des Morts ("Die Toteninsel" en V.O.) d'Arnold Böcklin :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/L%27%C3%8Ele_des_morts_(B%C3%B6cklin)

    En tout il y a eu cinq versions de ce tableau, mais celle conservée à Rotterdam a été détruite par le bombardement de la ville le 14 mai 1940.

  • En 2D et à 360 degrés.
    La bande son est également sans doute la même, avec un commentaire en voix off et le poème symphonique de Rachmaninov

  • Merci Michel.
    Et pour le "fort" blanc, installé sur la rive de la Barthelasse, derrière le joggeur sur ta photo :
    http://avignon.hautetfort.com/media/00/01/351497928.jpg

    aurais-tu vu des explications ? genre titre de l’œuvre, ou/et nom de l'artiste...

Écrire un commentaire

Optionnel