Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Avignoun en 1729

Avignon en 1729
Avignon in 1729

4101112838.jpg

Gravure publiée à Leyde [Pays-Bas] chez Pierre van der Aa (1729).
Source Bibliothèque Nationale de France.

Lien permanent 8 commentaires

Commentaires

  • fort belle mais à vrai dire à part le fleuve et le pont je ne saurais dire quelle est la ville

  • A votre avis quelles couleurs flottaient sur ce que je pense être le beffroi? En tous cas le seul drapeau, le jaune et blanc du Saint Siège? Un drapeau de a commune? du Comtat?

  • Michel, Leyde est le lieu où est imprimée la gravure.

    En ce qui concerne le panorama, on y retrouve une représentation très copiée depuis la 2ème moitié du XVIIème siècle, bien reconnaissable - entre autres, en ce qu'elle fait de l'aile septentrionale du Palais une interprétation totalement erronée, montrant une sorte d'édifice à dôme sur base d'arcature entre les tours de la Campane et de Trouillas. Le tout bien entendu totalement imaginaire. Et je ne parle pas de la représentation du pont !

    Donc très probablement un panorama "pompé" sur les productions antérieures, par quelqu'un qui n'a jamais mis les pieds dans la ville, et qui est aussi valide qu'une copie de copie de copie.... . Par contre, le dessinateur a un incontestable talent pour habiller l'ensemble, avec une scène de genre (l'aumône à un jeune mendiant) au premier plan, assez réussie.

    Pour ce qui est du drapeau, sur cet édifice symbole du pouvoir spirituel, politique et militaire du Pape, je vois mal ce qu'il pouvait flotter d'autre que le drapeau du Saint-Siège, peut-être avec les armes du Pape et/ou du Vice-Légat. En tout cas, la ville n'est pas un bon candidat, et l' "autre" Etat pontifical, le Comtat, encore moins !

  • Avignon et le Comtat étaient deux états indépendants... pas très amis, au demeurant... je pense qu'il faut s'en tenir à l'hypothèse pontificale , : le Pape et son représentant légal .

  • Autre hypothèses de pavoisement :
    — un drapeau moitié rouge, moitié jaune (les couleurs papales ne seront jaune et blanc qu'au XIXe siècle).
    — un drapeau rouge portant les lettres SPQA (Senatus Populus Que Avenionensis ?)
    — Ou tout bonnement le drapeau de gueules aux trois clés d'or posées en fasce que nous connaissons, adopté en 1348, après que le pape Clément VI ait acheté la cité à la reine Jeanne.
    En tout cas, le vois bien un drapeau rouge, moi !

  • Rouge et jaune la bannière papale, merci de la précision, ces couleurs sont parfaites, il semblerait que l'Eglise n'aime pas le rouge, contrairement au fondateur du blog. Merci de vos reponses.

Écrire un commentaire

Optionnel