Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Nostro vilo parlo lou Prouvènçau !!!

Notre ville parle le Provençal !!!
Our city speaks Provençal !!!

Lien permanent 14 commentaires

Commentaires

  • c'est formidable je comprends le provençal (et le trouve très beau)
    il parle fort le mistral par moments

    lutte mais en douceur

  • La Provence n'est pas l'Occitanie, qui par ailleurs n'a jamais existé, et le provençal, peuchère, est de moins en moins parlé et enseigné, c'est un combat perdu et encore plus dans la vallée du Rhône lieu de passage.

  • C'est un peu la méthode Coué...sourire...Pour répondre à Wilfrid: L’occitanie est l’ensemble des régions géographiques de langue d’oc, tout simplement. Voir Wikipédia ou la carte mise en ligne par le Parti Occitan :

    http://www.partitoccitan.org/rubrique32.html

    Cette vidéo est du genre à provoquer l’ire des « provençalistes », je pense surtout au Coulétiéu Prouvenço qui se hérisse à la vue de la croix occitane et des «occitanistes». On avait politiquement les mêmes types de garouilles autrefois avec la « Provence Blanche » et celle des Rouges…Cette guéguerre a largement desservie la cause de la langue. La culture par contre reste vivante même si la langue d’oc, et donc le provençal, disparaît à petit feu des régions les plus urbanisées. Il demeure un fort mouvement associatif avec de nombreuses publications. Il existe dans la région (surtout en Languedoc) des écoles bilingues telle celle, très active d’Orange :

    http://www.ecolecalandretaorange.com/index.php

    Pour descendre en flamme l’Occitanie certains n’hésitent pas à travestir l’histoire en assimilant le rôle des militants au combat d’un Louis Alibert qui fut un collaborateur notoire sous Vichy. On rappellera que les majorités de gauche des conseils régionaux de nos deux régions sont constituées aussi de militants occitans telle Anne-Marie Hautant, membre du Parti Occitan et principale opposante au maire d’extrême droite d’Orange Jacques Bompard. Aux Saintes, la tombe de Folco de Baroncelli porte gravés des deux côtés le drapeau de la Provence Et la croix occitane.

    A Avignon, ville en train de perdre son âme, sa culture et son histoire, cela ne se voit guère mais la culture et la langue restent bien vivantes ailleurs. Grâce aux actions et publications telles celles de Parlaren (Li Nouvello de Prouvènço) et de beaucoup de groupes locaux, souvent ignorés par les médias pour qui la culture locale est réduite à des images de ploucs ou de folkeux. Le « n’aven proun d’estre mena par Paris » est toujours d’actualité !

  • Les occitanistes en ferait effectivement un peu trop avec la croix occitane (présente dans plusieurs églises et édifices de Vaucluse) sur le blason d'Avignon qui pour moi est bien celui qui est en tête de ce blog, et rien d'autre: les 3 clefs à bec et à griffes. Le Parti Occitan ne se réduit pas à la seule personnalité d'AM Hautant, très à gauche et alliée à EELV.

  • le drapeau occitan flotte sur la tour Philippe le Bel, normal on change de région
    chez nous il n'a pas droit de cité.

  • Ne croyez vous pas qu'il anachronique de regretter le peu d'emploi de notre langue et de taper sur une union qui mènerai peut-être à un commencement de reconquête ?
    Ce combat occitanistes/provençalistes est un peu dépassé pour moi.
    L'important c'est de parler, de se reconnaître et de se comprendre, non ?

  • Bien dit Josyane ! Et je pense aussi à la Catalogne. Car Catalogne, Languedoc et Provence ont beaucoup en commun. Mais alors que faudra-t-il parler quand les frontières des anciennes nations auront explosées ? Catalan ou Occitan ? Et Auvergnat ? Gascon ? Limousin ? Faudra-t-il employer des moyens coercitifs dans le futur pour imposer une langue unique ? Comme par le passé pour imposer le Français ?
    Je préfère, en attendant, la multiplicité des langues, l'identité des régions.
    Je préfère que ce soit le temps et l'usage qui fassent naître une langue identitaire.
    C'est pourquoi je milite pour les différences.

  • Sièu un pau déçaupu pèr lou filme que noun prounounce un mot en Lengo Nostre.
    Au verai, l'oucitan es un neoulougisme emplega à la debuto du siècle vintèn pèr se differencia di felibre.. E la crous es subre-tout aquesto de Venasco.
    Mai basto di garrouio, es bèn en mesclant sis ideio e si voues qu'arrivaran à faire clanti la lengo d'en pertout en Prouvènço

    En bon français :-)
    Je suis déçu pour le film qui ne prononce aucun mot en provençal.
    A la vérité, le mot occitan est un néologisme employé au début du 20° siècle pour se différencier des Félibres. Et la croix est avant-tout celle de Vénasque (9° siècle).
    Mais il y en a assez des disputes, c'est bien en mélangeant ses idées et ses voix que l'on arrivera à faire s'exprimer la Langue, pertout en Provence

  • https://www.youtube.com/watch?v=dEO_S3omTRw
    Provençaux d'abord
    Le provençal (en provençal , orthographié prouvençau dans la graphie mistralienne et provençau dans la graphie classique) ou langue d'oc parlé essentiellement en Provence et dans la plus grande partie du Gard. Il existe toutefois un mouvement régionaliste selon lequel le provençal est « une langue à part entière, proche mais distincte de l'occitan du Sud-Ouest de la France »

Écrire un commentaire

Optionnel