Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Bàrri priva

Remparts privés
Private ramparts

1609679382.jpg

Lien permanent 14 commentaires

Commentaires

  • en fait c'est la rue qui est privée, et devenue un parking
    les remparts d'ailleurs sont presque privés puisqu'ils sont une "copropriété" entre des responsables de portions (appris ça lors d'une conférence au théâtre des halles)

  • La rue du Rempart Saint Dominique fut pendant longtemps une longue impasse. Le percement, jusqu’aux remparts, de la deuxième partie de Raspail, lui donna un débouché, perpendiculaire, sur ce boulevard. Tout droit (c'est-à-dire derrière la grille que l’on voit sur la photo) on butait sur les abattoirs dont une partie des bâtiments était accolée aux remparts. Lorsqu’ils furent démolis on put circuler, à pied, au moins derrière l’immeuble qui longe Raspail au sud. La portion de rue entre Raspail et cette grille se nomme rue Thoulouse (et non Toulouse). Elle constitue un cul-de-sac à son tour mais est bien mentionnée comme rue (des remparts à la Velouterie) sur certains plans…Il me semble bien que dans les années 80 encore, on pouvait l’emprunter ne serait-ce que pour aller au restaurant dont la terrasse donnait sur ce qui deviendra le parking des cabinets médicaux de Raspail. Pour y voir plus clair il vaut mieux prendre un plan…Si on cherche sur Google la pizzeria Da Vinci, qui est rue Thoulouze, on la verra indiquée au 22 bis rue Velouterie…Rien n’est simple dans ce coin de ville. Les abattoirs faisaient partie du domaine privé communal (aliénable donc), leur démolition aurait permis de créer un passage public tout le long du rempart. Ce qui n’a pas été fait.
    Sur le plan consultable avec l’adresse du cabinet du Docteur Bouillot (30 quinquies bd Raspail) Saint Dominique est bien dans la propriété privée fermée par la grille que l’ont voit. Naviguer un peu si mon lien n’est pas correct.

    http://www.pagesjaunes.fr/pros/00412302

  • Mais si les remparts sont privé faisons payer les propriétaires! C'est évident, non? ainsi la copropriété qui a installé ces grilles devrait au moins participer à l'entretien et la restauration de "sa" partie de rempart.

  • Le rempart n'est pas privé et c'est peut-être la mairie (ou les coproprios avec son aval) qui a installé la torsade à épines qui barre l'accès au cheminement sur le contre-mur. Un meilleur détail des lieux avec Géoportail que je n'ai pas le temps de mettre en lien. Afficher le parcellaire cadastral et "routes". Intéressant aussi: le tracé qui passe carrément dans le lycée Mistral, amorcé depuis Raspail entre la Sécu et la gendarmerie.

  • Seul Wilfrid soulève la question de l'entretien de ces vieilles pierres envahies par les herbes.
    C'est ce à quoi je pensais en évoquant l'avis des MH dans mon premier commentaire.

    Pas bon pour le rempart ce manque de désherbage ! il me semble...

  • Tous les ados d'Avignon sont montés sur les remparts. Sans parler des sdf qui y trouvent un abri. Que faire; les rendre accessibles avec barrières de sécurité? les fermer complémentent?

  • complémentent? désolé : complètement, mais bon c'était le matin.

Écrire un commentaire

Optionnel