Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Es la lucho finalo

C'est la lutte finale
This is the final fight

1414660294.jpg

Lien permanent 9 commentaires

Commentaires

  • Il était bon, mais... ce n'était pas le vin d'origine !
    Une bouteille pareille, certains la gardent comme pichet !!!

    Je crois bien aussi que c'est une mouche à. (Logique.)

  • Il est produit à Aniane, tout près de Montpellier ! On l'appelle aussi le vin des philosophes ! Si vous n'avez pas d'amis et que du coup par hasard vous êtes tout de même invité à une soirée, apportez-en une bouteille ! Vous attirerez beaucoup de curieux qui vous regarderont avec bienveillance après l'avoir goûté !
    Pour la petit histoire, moi, j'ai des amis ! Et... découvert un vin (rouge) ! (Et pas de part dans la société :-)

  • 10 ans après, je (Yvelinoise à l'époque) me demande toujours où se trouve le rapport entre Avignon et un vin à l'appellation ironique.. qui n'est même pas provençal, encore moins vauclusien.

    Au passage, il faut creuser profond pour trouver la pépite du meilleur cachée parmi le pire de cette appellation : chez les Aztèques, l'or est l’excrément du dieu Soleil.
    Voilà sans doute l'explication à la mention portée sur l'étiquette "Le Vin des Philosophes" ... dont il existe une cuvée nommée avec distinction "Nobles Selles" !

    À moins de prendre cette appellation au pied de la lettre et de considérer qu'il s'agit d'un vin issu de vignobles fertilisés avec de la matière fécale..

  • Oui, tu as raison, Tilia. J'ai fait une incartade à ma ligne de conduite.
    Le Vin de merde n'a pas de rapport direct avec Avignon...
    Mea culpa, mea culpa, mea maxima culpa.

    Qu'on le veuille ou non, la matière fécale est fertilisante !
    (Les usines d'engrais font de la merde, d'ailleurs.)
    J'aime donc cette idée que l'or, matière fécale du soleil, fertilise une société !
    C'est l'or, Monseignor, il est huit or.

  • Faute avouée est à demi pardonnée
    Dans ton cas, Michel, dix ans après je considère ton incartade comme une erreur de jeunesse et te donne une absolution pleine et entière :-)

  • Ah tant de sollicitude me pousse à sortir du mensonge.
    Il y a d'autres incartades. Oui, je sais... mais peu.
    Mais ou ...?

Écrire un commentaire

Optionnel