Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Carriero de l'Auriflamo

Rue de l'Oriflamme
Oriflamme street

508527733.jpg

Commentaires

  • Pas évident de photographier une rue étroite. Il faut et choisir l'heure (et donc son jour) et son angle (donc le recul!). Une belle sérénité. Un beau jeu d'ombres et de lumière.

  • quelles magnifiques ombres - y a pas je l'aime ma nouvelle ville (plus si nouvelle d'ailleurs)
    Photographier les rues étroites, pas si difficile et offre des variations infinies de lumière

  • Symphonie en brun et gris où ombres et lumières ont l'art et la manière de sublimer des demeures vieillissantes.
    La rouille d'un balcon par exemple.

    Remarquable, l'étonnante fenêtre aux volets fermés qui semble vouloir rattraper en hauteur ce qu'elle ne peut se permettre en largeur, au point de paraître occuper quasiment toute la hauteur de l'étage de la maison du fond...

    Et le trio de cheminées :
    Filochard, Croquignol et Ribouldingue immortalisés en pleine action ;-)

  • Et la dentelle du balcon rouillée,
    et la grille de fenêtre prisonnière
    et cette ombre dans l'ombre
    évitant tant faire se peut
    l'objectif du photographe!

  • Ca a déjà été dit par tous mais j'en rajouterai une couche : MAGNIFIQUE PHOTO !
    Tout ce que j'aime, ce travail sur l'ombre et la lumière. Pour moi, Avignon c'est vraiment cette lumière-là, ces ombres taillées à la hache, ces rues sinueuses aux décrochés improbables, ces détails de pierre et de fer mis en relief par le passage du soleil.

    Bravo !

Écrire un commentaire

Optionnel