Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lou platano mounumen

Le platane monument
The plane tree monument

135293940.jpg
Lien permanent 34 commentaires

Commentaires

  • Merci d'avoir eu une pensée pour lui, prions pour qu’il ne choppe pas le chancre ! Sa hauteur aussi est impressionnante. Je ne le savais pas doté, malheureusement, d'aussi importantes boudougnes. Un petit panneau d'information pourrait lui rendre hommage, à lui et aux vestiges de la demi-lune faisant avant-corps devant la porte Saint Lazare.

    Pour répondre, à distance (sur ton blog avant-hier je crois) à ton interrogation sur les qualités d’un responsable culturel chez nous je pense un peu comme yvelinoise. Je crois surtout qu’il faut avoir une assez bonne connaissance de la culture provençale ce qui peut toujours s’apprendre si on ne l’a pas.
    Et cette culture là ce n’est pas que des vieilloteries et du folklore, ni les habituels clichés (par exemple de la lavande au pont Saint Bénézet, pauvre Rhône ! je ne parlerai pas du pire: le rond-point des Angles et son olivier millénaire arraché à sa terre natale espagnole). Ce n'est pas non plus les pagnolades (ici JCG est un as pour cela) en guise de cache-misère culturelle…La langue, à défaut de la connaître, on en sait au moins les principes et l’on ne prononce pas, comme le fait jolie Barbie, Coupo Santo avec des « o ». On n’applaudit pas non plus, jamais, à la fin comme je l’ai vu faire chez certains élus qui par ailleurs vont nous gaver avec les cigales et le ciel bleu. Et on sait au moins que le pistou n’est pas le basilic et que Mistral était autre chose qu’un affreux conservateur…Bon, on pourrait écrire des pages. C’est aussi savoir dépasser les clivages politiques et pour des gens de droite savoir aller manifester à l’appel de gens de gauche pour la défense de la langue d’Oc. Il y a deux ans, à Béziers, il y avait 20 000 manifestants dont des élus de Marseille, l’adjointe à la culture de Maryse Joissains (Aix) mais personne d’Avignon. On verra bien cette année. Et vous l’aurez compris, je serai à la grande manif de Carcassonne, que les médias ignoreront probablement, ce samedi 24, avec le Félibrige qui n’est pourtant pas ma tasse de thé. C'est aussi, toujours pour répondre à ta question, cet esprit de combat, que j'imagine comme qualité chez un responsable culturel provençal. LR.

  • Lou Ravi "Je ne le savais pas doté, malheureusement, d'aussi importantes boudougnes. "

    Moi : c'est quoi les boudougnes? J'ai googlé le mot : rien.

    Je suppose que les gens qui parlent le parler du pays et qui ne disent pas "googler" comme un verbe savent ce que c'est... me voilà ramenée à ce que je suis. Celle qui n'est pas d'ici.
    Je ferais une mauvaise responsable culturelle pour la ville :-)))

  • ... ce qui ne m'a pas empêchée d'être choquée à la vue de l'olivier transplanté au rond-point des Angles.

    Et je n'applaudis pas à la fin de Coupo Santo. Ce qu'on me dit une fois, je le retiens.

  • Il y a trois platanes qui ont presque l'air d'être du même âge autour du bar-tabac St-Lazare (à ne pas confondre avec le Café St-Lazare dont photo hier).
    Celui-ci est le plus imposant.
    Tous trois ont de bien grosses cicatrices...

  • Nathalie ==> Lou Pichot Tresor de Xavier de Fourvières est disponible sur Amazone.
    Pour une fois je ne donne pas le lien, pour ne pas faire de publicité pour ce vendeur du web, bien pratique cependant. En plus le lien fait 3 km de long ;-)

    Les boudougnes dont parle Lou Ravi sont ces renflements, ou boursouflures du tronc, bien visibles à droite de la photo, et qui, à mon avis, ne sont pas un signe de bonne santé...

  • Très court sur pattes!
    Mais une belle ampleur.

    Je ne l'attendais pas si tôt: tu as de la suite dans les idées.
    Merci.

  • Réflexion faite et renseignements pris, les boursouflures dont je parlais précédemment ne sont pas forcément un signe de maladie ou de vieillesse, mais le plus souvent le résultat de blessures anciennes ou d'agressions par un insecte lors de la croissance. On appelle ces excroissances "loupe" ou "broussin" :
    http://www.marchelibre.be/Curieux/loupe.htm

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Broussin

    En bonus, un pdf sur les arbres remarquables en Vaucluse :
    http://caue84.archi.fr/actualite/Calendriersite.pdf

  • Alors, bientôt le Cèdre du Liban et le Ginkgo biloba ? pas encore immortalisés ici, je crois...

  • à toi de le découvrir ! il est en photo dans le document du CAUE84, tout comme le cèdre du Liban.
    Je compte sur ton flair pour les situer et nous les faire découvrir ;-)

  • Boudougne m'a échappé. Mais yvelinoise a traduit...Merci. Il ne s'agit donc que de loupes. Rien de grave donc. Celle signalée sur la Hulotte est effectivement impressionnante. Je connaissais les belles photos du CAUE.
    Par contre je suis à la recherche d'un ouvrage qui traite des ronds-points, "confiscateurs" de paysages, parfois à mauvais escient. L'auteur, une sociologue, a très bien décrit la problématique de ces lieux autour desquels nous tournons en ayant le sentiment inconscient de nous réapproprier un paysage que l'on fait disparaître ailleurs...et qui de fait, se meurt à petit feu. Elle parle aussi du business de ces aménagements où tout le monde (géomètres, architectes, BTP, paysagistes, éclairagistes etc.) se sucre sur le dos des cochons de citoyens-contribuables. J'ai tt oublié et le net ne m'a pas permis de retrouver trace de ce bouquin, qui est peut-être une thèse non publiée.
    A propos de cèdre, j'ai eu la surprise, il ya qq semaines, en remontant sur Avignon, de voir que celui, magnifique, qui ornait le parc de l'INRA, route de Marseille, n'était plus. Malade ou sacrifié à quelque bétonnage ?

  • Celle-là de boudougne, Yvelinoise, tu as raison d'insister, il ne fallait pas la... louper.

    Pour le cèdre de l'INRA, je ne sais pas. Mais il est apparu un très joli petit cèdre au beau milieu du nouveau rond-point de Fontcouverte... que je photographierai un de ces jours.

    En ce qui concerne le ginkgo biloba, deux remarquables sont signalés sur Avignon :
    - l'un au rocher des Doms à côté de la fontaine en forme de cygne (je ne l'ai pas encore vu !!!)
    - l'autre (celui de la brochure du CAUE) dans le parc du château de la Barbière.
    J'en reviens : point de ginkgo biloba. Hélas, il n'y a personne à la pépinière du CECAS le vendredi après-midi...

  • Salut x 3,

    Sur environ 500 lecteurs de Marsyas2 entre le 7 octobre & aujourd'hui, 26 ont daigné répondre à la question qui fait mal :

    Que faites vous le 24 octobre prochain dans l'après midi ?


    Activités nature 2 (7%) - .... Certains avaient deviné qu'il allait beaucoup pleuvoir ces jours derniers.

    La sieste suite à un bon repas... 3 (11%) - ... En voilà un bon programme

    De l'alpinisme ou de la marche. 1 (3%) - ... ???

    Cinéma, théatre, concert... 1 (3%) - La culture est en route

    Des courses en famille. 1 (3%) - Ah! la société de consommation n'avance pas des masses.

    Du sport ! 1 (3%) - Ils ne sont pas aussi nombreux que ce que l'on peut croire.

    Vêpres. 0 (0%) - Les églises se vident...

    Prendre le thé chez des amis 0 (0%) - Les anglais ne passeront pas.

    Lire. 3 (11%) - Bis, la culture en route...

    Visite d'un monument. 2 (7%) - Après cela on nous prend pour des ignares !!!

    Rien. 2 (7%) - végétatifs.

    Préparation du repas du samedi soir. 3 (11%) - Encore un que les russes n'auront pas...? au fait pourquoi les russes

    Travail. 2 (7%) - Respectons ceux qui souffrent & qui payent, les improductifs !!!

    Stage culturel ... 0 (0%) - Ignares en marches

    Autres 5 (19%) - Ventre mou, minorité agissante ou stagnante, à ne pas laisser pour compte ?


    Nombre de votes jusqu'à présent : 26

    Etre le plus proche possible de son domicile est une réponse écologique aux problèmes de pollutions, & n'oublions pas que le trains fonctionnent à l'énergie nucléaire.

    Je n'irai pas me compromettre à Carcassonne, avec les héritiers du vichysme, des identitaires, & surtout des post stalinien, voire néo-trotskiste...

    Sias ben à moun oustaou !!!!


    Bonne nuit

  • "Héritiers du vichysme" ? Tu y vas un peu fort, non ?
    Il y a forcément une trace réactionnaire dans les mouvements de résistance culturelle régionaux, mais faire un amalgame est quand même une insulte aux autres (dont moi !).

  • En tant que Félibre, ancien Militant occitaniste, animateur de Marsyas2, rédacteur aux Nouvello de Prouvènço, je pense savoir, un peu, de quoi je parle en matières de langues & de cultures régionales du midi de la France.

    Quand je dis Vichystes, je parle des Occitans qui se réclament de Louis Allibert théoricien de l'Occitanisme dans sa version moderne depuis 1936, je parle des Félibres qui soutiennent encore "l'oeuvre " de Maurras !!! A ce jour il sont nombreux, je parle des identitaires fachisants, qui furent il y a u an le clou de cette manifestation de ce fait les occitanistes marseillais n'iront pas à Carcassone...

    Pour conclure je ne vais pas faire l'apologie des autres trotskistes & staliniens qui iront se compter, leurs mauvaises habitudes, ...

    Défendre la langue, les langues, c'est notre quotidien, aller faire de l'idéologie NON, surtout lorsque l'on sait qu'elle ne sert que des intérets de pouvoirs & de subventions d'état !!!!
    Notre travail quotidien est bien plus important pour la langue que d'aller faire les peintres à Carcassonne...

    A ben lèu

    Sèrgi

  • Le site des arbres remarquables du vaucluse est .... tout simplement remarquable!
    Merci Yvelinoise pour toute cette doc pertinente.
    Les boudougnes ou loupes ne sont en rien pathologiques. Un simple déréglement de croissance. Elles ont de plus, la vie dure et fournissent un bois très apprécié des ébénistes.

  • Oui, Sèrgi, je comprends bien.
    Il est dommage de laisser le privilège des manifestations quelque peu médiatisées à cette frange idéologique... et puis après tout, Mistral aussi en était, non ?

  • Mistral était avant tout un poète, un linguiste & un référant localiste.

    Il utilisa avant l'heure & sans le savoir le marketing pour vendre la Provence, sa Provence. La puissance de sa pensée, se fait par la puissance de sa communication & du ressenti général. Il ne fut pas un idéologue, ni même un sectariste, il fut surtout opportuniste, dans le bon sens du terme. Il voulut sauver un monde, au mieux témoigner qu'il avait existé !

    Le reste, ceux qui le décrit, en général, sont souvent ce que Mistral ne fut pas... Mais, pour conclure Mistral ne fut pas une blanche colombe!!!

    A ben lèu.

    lou Sèrgi

  • What an amazing tree. After the olive, the platanes is my favourite tree in France. We have many in Menton but this is quite the biggest I've ever seen. I hope Nathalie is wrong and that the tree will continue to live.

  • Oh putain 100 mois déjà, plein d'échanges que je n'avais pas relevé, passionnant, merci à tous les intervenants.

  • Je ne le comprend pas beaucoup, le sens général, je l'ai prévenu sur FB, mais peut-être l'a-t-il abandonné, c'est dommage, tous ces blogs qui s'en vont comme a failli partir celui-la.

Écrire un commentaire

Optionnel