Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Évariste de valerne

  • Evariste de Valerne

    Évariste de Valerne 

    Évariste de Valerne par Edgar Degas - 1868.
     

    Évariste de Valerne (Avignon, 1817 - Carpentras, 1896)

    Évariste de Bernardi de Valerne est né à Avignon d'une vieille famille provençale qui possédait un petit manoir à Monnieux, à l'entrée des gorges de la Nesque. 
    De Valerne, dont le talent pictural ne fut pas entravé par ses parents, monte à Paris vers 1839. Avec l'aide de son frère, et comme beaucoup de jeunes gentilshommes de l'époque, brûlés par le Romantisme, dépense rapidement le patrimoine et fait connaissance avec la vie de bohème. Il travaille dans l'atelier de Delacroix jusqu'en 1855, ensuite chez Degas avec qui il se lie d'une profonde amitié. Hélas le succès ne vint pas. Au Salon des Artistes français de 1857, sa toile, La Convalescente, est fort mal accueillie par la critique surprise par la sobriété de sa facture. De surcroît, la même année il perd la femme qu'il adorait.
    C'est un homme brisé qui vient se réfugier à Carpentras. À la limite de l'indigence, il finira ses jours comme professeur de l'École municipale de Dessin. Le Musée Duplessis à Carpentras, possède de lui outre La Convalescente, le portrait de Raspail et celui de Barjavel.

    Georges Brun Ceux d'Avignon 1979.

    Lien permanent 6 commentaires